Les Arts Improvisés

Présentation de la structure

L’Association les Arts improvisés, créée en 1993, par Camel Zekri, se développe depuis avec l’apport artistique de Dominique Chevaucher (musicienne, comédienne). La structure est implantée dans l’Orne en Basse-Normandie. Ses objectifs principaux sont la création, la diffusion et la transmission. Tournée en grande partie vers les musiques du monde, le jazz et les musiques improvisées, l'association, à rayonnement régional, national et international, produit et diffuse des créations musicales et pluridisciplinaires mêlant musiques traditionnelles, contemporaines et improvisées. Dès 1996, son champ artistique devient transversale et s’ouvre à la vidéo et la danse. La compagnie organise des ateliers, des stages et des formations de pratiques artistiques pour les adultes, professionnels et amateurs, les musiciens, les enseignants et le jeune public.

Elle est soutenue par la DRAC Normandie, le Conseil Régional de Normandie, le Conseil Départemental de l’Orne, le Crédit Agricole Normandie, la CDC du Pays de Camembert et la Commune de Saint Aubin de Bonneval.

Création. Diffusion. Transmission.

 « Les arts improvisés » c'est en engagement fort et à long terme dans des actions culturelles de territoire.  

 

Forte du soutien des institutions culturelles de la région, l'association développe des actions culturelles à rayonnement local mettant en valeur le patrimoine, la mémoire et la diversité. Attentive à l'émergence des talents nouveaux de la région, ce travail de défricheur s'accompagne d'une pédagogie de la transmission pour tous les publics et notamment pour celles et ceux en situation de handicap.

 

Ces actions culturelles se déclinent sous 5 formes :

 

Des actions culturelles : La venue, d’artistes nationaux et internationaux en résidence a un impact fort et direct avec les habitants. Des répétitions publiques, des ateliers, des journées portes ouvertes sont ainsi organisées pour tous les publics.

 

Des activités pédagogiques : Les spécificités d’une pédagogie qui repose sur un rapport de transmission associant tradition orale et tradition écrite, confère à l’association un caractère particuliers et original. De nombreuses structures pédagogiques font appel à son savoir faire pour organiser des ateliers, des stages de pratiques artistiques et des programmes pédagogiques en direction de professionnels, enseignants et musiciens, amateurs et jeune public. (le FAR, le CHU de Normandie, CEFEDEM, CFMI, Conservatoires, Écoles de musique, Universités). C'est aussi l'expérience concrète de festivals et de manifestations artistiques tels le Cercle des Fanfares à Eclats d'histoires ou encore le Festival de l'eau et Contes et Mémoire avec La Corne d'or, Culture Maghreb avec le conservatoire d'Alençon
 

Une résidence d'artistes : Le lieu de résidence est le point d’ancrage pour les recherches artistiques, les enregistrements et les répétitions. Il permet d’accueillir des musiciens et de développer des projets en musique amplifiée, musique actuelle, jazz, musique improvisée et musique du monde. Le lieu de résidence est un lieu de croisement, de rencontre des musiques de notre temps qui s’ouvre également à la création vidéo, aux arts technologiques, au théâtre, à la danse et aux arts du cirque. Cette résidence se décline sous trois angles :

• Des résidences concernant un projet produit par les Arts Improvisés et dont la direction artistique est assurée par un artiste de l’association.
• L’accueil en résidence d’un projet d’une autre association.

• L’accueil en résidence d’un projet en coproduction avec les Arts Improvisés. Diffusion de nos créations au niveau national et international (Europe, Maghreb, Afrique...)
 

Au final, ce sont près de 80 artistes qui ont été reçus en résidence à Saint Aubin de Bonneval sur une période de cinq cent de jours de création ou de répétitions et au studio MIN de l’association pour des enregistrements et mixages. Giacomo Spica, Sharif Andoura, Delphine Quenderff, Hoëla Barbedette, Yacouba Moumouni, Bachir Temtaoui, Lazhar Temtaoui, Mohamed Lamine Temtaoui, Issam Salem, Sadek Temtaoui, Okba Soudani, Karim Benbelkheir, Aissa Zekri, Dominique Répécaud, Daunik Lazro, groupe de rap les Acolytes (4 musiciens-chanteurs), les rappeurs de MusikA venir (7 musiciens), les artistes de Rap du Sahel (13 musiciens), Anne-Gaële Normand Cruel, Oudaden (8 musiciens), le ballet nigérien Korombeize, ZM, Luci K-dri Shata, l'ensemble Etran Finatawa, Joseph Epanza, Prosper Kota, Jean Pierre Mongoa, Cooper Moore, Bénédicte Lafond, François Patissier, Gilbert Traïna, Pierre Guenoun, André Loncin, Thierry Bédard, Fred Frith, Jacques Di Donato, Denis Colin, Didier Petit, Lucia Recio, Edward Perrault, Philippe Legoff, Philippe Foch, les trompes de Bambari (7 musiciens), trio de Ouessa (Burkina Faso), Lionel Palun et Orchy Nzaba.

 

Un studio :
Le Studio MIN (Made in Normandie) est un studio professionnel d'enregistrement et de mixage.

Les enregistrements réalisés : Le Cercle, Wormholes, MusikA venir

Les enregistrements et mixages réalisés : le duo composé de Delphine Quenderff, à la contrebasse et Hoëla Barbedette, à la harpe celtique

La direction artistique et le mixage : les deux Cds du duo Dick et Hnatr (de la musique Kaneka) et du groupe Sumaele.

Des enregistrements, mixages avec le label Aâkia : Oudaden (hors distribution) et Sous la peau, création à partir des textes de Frantz Fanon qui a été produit et distribué par le label.

Au studio MIN, des répétitions sont régulièrement réalisées pour les créations des Arts improvisés, comme le Diwan, Rap et Voix du Sahel, Ishango, Xem Nun ou Sous le peau.

 

Des productions musicales et pluridisciplinaires : Des créations musicales et pluridisciplinaires inédites faisant se croiser musiques improvisées, contemporaines, jazz et musiques traditionnelles et musique film et de danse : Festival de l’eau (Rencontres musicales au bord des fleuves : 1ère édition Niger 1996...5ème édition Burkina Faso 2010), Xem Nun (avec les trompes du Centrafrique : création musique-vidéo), Ishango (création en 3 opus avec les musiciens Pygmées akas de Centrafrique), Le Cercle, Camel Zekri Diwan, Mémoire de l’eau, Just to dance (ballet de Héla Fattoumi et Eric Lamoureux).

Les Arts Improvisées c'est aussi un LABEL

 

 

 

Le label phonographique « aâkia ». 

 

Depuis 2010, l’association dispose de son propre Label, le label Aâkia.

 

Projets réalisés : Sous la Peau

 

Projets en cours : Camel Zekri-Diwan - Ishango -  Just to dance

Liste des productions des Arts Improvisés

Revue de presse

Contact

Association « Les Arts Improvisés »

Direction artistique : Camel Zekri

Artiste associée : Dominique Chevaucher

Administratrice : Charlène Filoche

Le bourg – 61470 St Aubin de Bonneval – France

+33 (0)2 33 35 78 94

lesartsimprovises@orange.fr

lesartsimprovises@orange.fr

 

 | lesartsimprovisés@orange.fr  |  +33 (0) 2 33 35 78 94

© 2018 camelzekri.com

Webmaster & rédacteurs : Camel ZEKRI 

Conception : Ali CHERRI